Face à la hausse du prix de l’électricité , pensez à l’autoconsommation – l’autorité régulatrice propose une hausse de 6%

David Dornbusch/ janvier 30, 2019/ Vertsun actualité

Par l’Opinion . Prix de l’électricité : l’autorité régulatrice propose une hausse de 6% . Les fournisseurs et associations de consommateurs seront consultés jeudi. Une délibération de la Commission de régulation de l’énergie doit avoir lieu le 7 février. Le gouvernement est opposé à une augmentation du tarif régulé cet hiver

Alors que la crise des Gilets jaunes n’est pas terminée, la question du prix de l’electricité reste une question particulièrement sensible. Pourtant, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) propose une hausse de 7,7% du tarif réglementé de l’électricité en France, soit une hausse de 5,9% toutes taxes comprises du prix de l’electricité , écrit mardi soir le journal les Echos.

Le quotidien économique cite un document en ce sens envoyé aux fournisseurs et aux associations de consommateurs. Ces deux acteurs doivent être auditionnés jeudi 31 janvier, puis le collège de la CRE devrait délibérer le 7 février, selon les Echos.

kit production electrique autonome garantie du prix de l’électricité

kit production electrique autonome

Répercussion. Cette hausse devrait entrer en vigueur à partir du 1er mars. Elle concernerait 25,6 millions de foyers et 3,2 millions de petits professionnels. Pour un foyer se chauffant à l’électricité, la hausse devrait représenter 85 euros annuels, selon le quotidien économique.

En pleine crise des Gilets jaunes lancée en novembre sur le thème du pouvoir d’achat, le gouvernement avait fait savoir en décembre que les prix de l’électricité et du gaz n’augmenteraient pas cet hiver. « Les prix de l’électricité et du gaz, qui devaient augmenter en début d’année, n’augmenteront pas pendant la concertation et donc pas pendant l’hiver qui s’annonce », avait assuré Edouard Philippe le 5 décembre 2018.

Ce qui n’était pas du goût du géant français de l’électricité. Le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, avait par la suite fait remarquer que le prix de l’électricité devrait à un moment donné être répercuté sur les factures des ménages français.