André Galoix, maire adjoint en charge des sports, devant les courts de tennis qui vont être recouverts d’une structure photovoltaïque

  • André Galoix, maire adjoint en charge des sports, devant les courts de tennis qui vont être recouverts d’une structure photovoltaïque.
    structure photovoltaïque. pour les courts de tennis
    Photo DDM, P.L.
Publié le 19/08/2021 à 05:08 , mis à jour à 11:23
La commune de Lectoure souhaite promouvoir les énergies renouvelables et être exemplaire sur son patrimoine. Pour cela, elle a décidé de couvrir d’une structure photovoltaïque les courts de tennis au stade municipal Ernest-Vila, en dehors du périmètre sauvegardé. Un appel à manifestation d’intérêt a ainsi été passé et c’est l’entreprise Vertsun SAS basée à Chasseneuil en Poitou Charentes qui a été retenue. Ce projet présente plusieurs intérêts pour la commune. D’une part, la construction d’une couverture en photovoltaïque, de 36 m X 38 m au-dessus de deux terrains, assurera la disponibilité des courts même en période d’intempéries.

Les joueurs gagneront donc en confort et tous les cours, mais aussi les matches et les tournois, pourront être assurés. D’autre part, la commune n’aura pas à supporter le coût financier de cet équipement. Depuis mi-2020, la municipalité travaille à ce projet. De nombreuses réunions ont eu lieu, permettant de trouver un équilibre financier. Le contrat se fera sous forme d’un bail emphytéotique. L’entreprise construira le bâtiment et le mettra gracieusement à disposition de la mairie. En contrepartie, elle produira et vendra l’électricité grâce aux panneaux photovoltaïques placés sur le toit du bâtiment.

Après 25 ans de bail, le bâtiment reviendra entièrement à la mairie.

La municipalité porte d’autres projets à plus long terme, dans cette démarche innovante d’amélioration des équipements sportifs. Des projets au niveau du boulodrome ou au sujet d’une salle de réception au stade Ernest – Vila sont en perspective. Actuellement, le notaire est en train de monter l’acte.

Les travaux, évalués à 11 mois, permettront sûrement d’ici un an de profiter de cette structure fin prête.

structure photovoltaïque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *