Avec une chute des prix des panneaux solaires pouvant atteindre 30%, l’adoption massive de systèmes photovoltaïques pour le chauffage permettrait de sortir 20% des Européens de la pauvreté énergétique.

Focus sur les vertus sociales du solaire !

La saison de chauffage bat son plein en Europe. Près de 120 millions de citoyens de l’Union européenne – soit 20% de la population totale du bloc – vivent encore dans ce que les experts en énergie qualifient de «pauvreté énergétique». L’indicateur commun de la pauvreté énergétique est effectif dès lors que les ménages dépensent plus de 10% de leur budget en factures d’énergie.

Les coûts énergétiques régulés de la Commission européenne, qui avaient été mis en place après la Seconde Guerre mondiale pour établir des prix fixes de l’énergie, étaient l’un des facteurs déterminants de la pauvreté énergétique et de la hausse des coûts de chauffage en Europe. La réglementation a conduit à la création d’un monopole européen de l’énergie dans lequel le prix moyen des factures de chauffage et autres services publics oscille entre 500 EUR par an dans les États membres les plus pauvres de l’Union, comme la Slovaquie, et 2 300 EUR par an pour les pays les plus riches comme la Suède.

Autoconsommation 3 kWc pour le chauffage
Autoconsommation 3 kWc pour le chauffage

Mais la révolution énergétique est en marche en Europe autour d’objectifs fixés par les 28 États membres à 15% d’énergies renouvelables d’ici 2020 et à 32,5% d’ici 2030. Les énergies alternatives telles que l’énergie solaire doivent ainsi permettre aux ménages de réduire leurs factures d’énergie. En septembre 2018, la Commission européenne a supprimé les droits de douane sur les panneaux solaires importés de Chine. En conséquence, le prix des panneaux solaires devrait encore baisser de 30%. Les ménages vivant dans la pauvreté énergétique ont tout intérêt à se tourner vers l’énergie solaire en tant qu’énergie abordable pour chauffer leurs maisons pendant les mois d’hiver.

Dans ce contexte, le marché de l’énergie solaire devrait connaître une croissance de 23% par rapport à 2017, soit 11,3 milliards d’EUR. Les avantages de l’énergie solaire ont été constatés dans les pays européens qui s’éloignent des sources d’énergie traditionnelles telles que le charbon et le nucléaire et se tournent vers les énergies renouvelables. C’est le cas de l’Espagne. Pour lutter contre le problème des coûts énergétiques parmi les plus élevés de l’UE, l’Espagne a supprimé sa taxe controversée sur l’énergie solaire. Le succès de ce programme a conduit son gouvernement à annoncer son intention de produire 100% d’énergie renouvelable d’ici 2050. «La pauvreté énergétique ne devrait même pas être un sujet de préoccupation dans l’Union européenne en 2018», a déclaré Andrius Terskovas, responsable du développement des affaires de Sun Investment Group.

« Avec la baisse des prix du photovoltaïque, la croissance significative du marché et le fait que les gouvernements de l’UE prennent plus au sérieux les questions liées à leurs engagements en matière d’énergie renouvelable, nous nous attendons à ce que l’énergie solaire réduise considérablement et élimine finalement le problème de la pauvreté énergétique. À une époque où les prix du photovoltaïque sont en baisse et que l’Union européenne connaît une révolution énergétique, on s’attend à ce que la précarité énergétique et les coûts de chauffage en hausse fassent partie du passé, alors que les États membres s’efforcent de respecter leurs obligations énergétiques de 2020 et 2030 » conclut Andrius Terskovas.