Manifeste pour une mesure d’accompagnement solaire

David Dornbusch/ décembre 5, 2018/ Vertsun actualité

Par Grégory Lamotte: Manifeste pour une mesure d’accompagnement solaire

La France connaît actuellement une crise majeure. Les causes sont multiples et souvent dissimulées sous plusieurs couches de reproches, difficile d’y voir clair. En réalisant un zoom sur les blocages actuels de l’énergie citoyenne il est possible de retrouver des pistes : Une approche trop technocratique ? trop centralisatrice ? trop corporatiste ? 

panneau solaire

les collectivités territoires d’autoconsommation solaire

Sachant que :

  • Depuis 2018, sans compter les subventions, les énergies solaires et éoliennes permettent de produire une électricité moins chère qu’avec des sources carbonées et nucléaires.
  • A travers le monde, ce marché augmente de 30% tous les ans mais pas en France où il reste bloqué.
  • La réglementation de l’énergie solaire est conçue pour une production centralisée. Elle date de l’après guerre, d’un autre temps
  • L’autoconsommation individuelle solaire est possible et rentable pour les propriétaires de maison individuelle, mais l’autoconsommation collective est bloquéeLes locataires, les habitants des villes et les plus défavorisés ne peuvent pas profiter des avantages des énergies renouvelables
  • A quantité d’énergie équivalente, les énergies renouvelables, éolien et solaire, créent 6 fois plus d’emplois que le nucléaire, le charbon et le gaz.
  • Pourtant un décret sur l’autoconsommation collective existe (2017-676 du 28 avril 2017 ) depuis bientôt 2 ans mais il est bloqué par ceux (La CRE) qui souhaitent que rien ne change dans le monde de l’énergie.
  • L’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) a permis aux Français de bénéficier en 2018 du forfait pour téléphone mobile illimité data & appel, le moins cher du monde. Alors que la CRE (Commission de Régulation de L’énergie) est tétanisée à l’idée de faire évoluer une réglementation poussiéreuse.
  • Le réseau électrique basse et moyenne tension, géré par ENEDIS, appartient à 100% aux collectivités locales (les communes)

Nous souhaitons que :

  • Tous les Français, surtout les plus défavorisés, puissent profiter des baisses du prix de l’électricité photovoltaïque
  • L’autoconsommation collective votée par les élus du peuple, actuellement bloquée par le corporatisme de manière anti-démocratique, puisse être une réalité pour les Français dès maintenant.
  • Le prix d’échange et de transport de l’électricité entre voisin puisse être facturé par ENEDIS au prix coûtant, c’est à dire proche de 0 Euro