61 % des Français favorables aux offres vertes : le médiateur fait évoluer son comparateur pour plus de transparence

David Dornbusch/ janvier 15, 2019/ Vertsun actualité

61 % des Français favorables aux offres vertes : le médiateur fait évoluer son comparateur pour plus de transparence

offres vertes Yvelines

offres vertes

Une majorité de particuliers interrogés dans le baromètre Energie-Info 2018* se dit favorable aux offres d’électricité d’origine renouvelable, et l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a publié le 3 décembre dernier un avis sur les différents types d’offres d’électricité verte. Pour guider les consommateurs dans leur choix, le médiateur national de l’énergie a enrichi son comparateur d’offres d’une nouvelle fonctionnalité, qui présente de manière visuelle l’origine de l’électricité verte. Il encourage les fournisseurs à faire preuve de transparence.

3 Français sur 5 se disent prêts à souscrire à une offre d’électricité verte 

61 % des personnes ayant répondu au sondage Energie-Info* réalisé en septembre 2018 se disent favorables à la souscription d’une offre d’électricité verte. Cette tendance progressera dans les années à venir, puisque le taux s’élève à 80 % chez les 18-34 ans. Depuis plusieurs mois, les fournisseurs développent une stratégie marketing autour d’offres d’électricité dites « vertes » afin d’attirer une clientèle encore peu séduite par les offres à prix de marché, 78 % des Français étant titulaires d’un contrat au tarif réglementé.

Des offres vertes proposées par une vingtaine de fournisseurs nationaux d’électricité, mais qui ne sont pas toutes équivalentes 

L’électricité est dite « verte » si elle est produite à partir de sources renouvelables : éoliennes, panneaux photovoltaïques, centrales hydrauliques… Il existe deux types d’offres d’électricité verte selon une classification établie par l’Ademe :

  • les offres, qualifiées par l’Ademe de « standard », dans lesquelles le fournisseur s’engage à acquérir des certificats, appelés garanties d’origine : pour chaque kWh vendu, il achète, en parallèle, un certificat émis par un producteur vert. Ces garanties d’origine proviennent majoritairement d’installations hydrauliques déjà amorties en France ou dans d’autres pays d’Europe.
  • les offres dans lesquelles le fournisseur achète directement l’électricité verte auprès de producteurs, en plus des garanties d’origines associées. L’Ademe les qualifie de « premium ». Ces offres proposent de meilleures conditions de rémunération aux producteurs et contribuent à la pérennisation de leurs installations.

L’électricité qui arrive au domicile d’un consommateur est la même quel que soit le contrat souscrit : il est impossible de dissocier l’électricité d’origine renouvelable dans les câbles électriques. Il convient plutôt de parler d’équivalence. Les caractéristiques des offres doivent être précisées dans le contrat de fourniture. Le médiateur national de l’énergie a fait le choix de les rendre plus lisibles sur son comparateur en présentant de manière visuelle le pays des garanties d’origine (France ou Europe) et la source de production (solaire, hydraulique, éolien…), ainsi que des précisions sur le mode d’achat.

« L’appétence de nos concitoyens pour les offres vertes augmente même si le prix reste le critère de choix déterminant. Nous avons décidé de mettre à la disposition de tous des informations claires et visuelles sur les différentes offres vertes proposées par les fournisseurs car elles ne se valent pas toutes. Il est indispensable de donner à chacun les moyens de faire un choix éclairé et responsable. » Jean Gaubert, médiateur national de l’énergie