Via Tecsol  . La puissance installée d énergie solaire PV devrait bondir de 42% en Europe en 2019

Prévision_marché_2018_2022 énergie solaire PV Yvelines
énergie solaire PV

La suppression des droits de douane sur les panneaux solaires fabriqués en Chine ainsi qu’un changement d’attitude à l’égard des énergies renouvelables devraient permettre au solaire photovoltaïque de croître de 42% dans l’Union européenne, soit une part de 12% du marché mondial des implantations d énergie solaire PV . Explications !

13.5 GW de PV en Europe en 2019

D’après une série de prévisions d’experts du secteur des énergies renouvelables pour cette nouvelle année 2019, la capacité de production d énergie solaire PV en Europe devrait passer de 9,5 gigawatts à 13,5 GW soit une augmentation de plus de 42% d’ici fin 2019. Avec un tel volume, l’Union européenne devrait représenter 12% du marché mondial des modules solaires installés. Il faut dire que les énergies renouvelables ont connu une renaissance mondiale en 2018. Animée par des facteurs politiques et sociaux, l’Europe a manifestant un enthousiasme particulier pour un avenir fondé sur les énergies renouvelables.

Dans sa directive de 2018 sur les énergies renouvelables, l’UE a annoncé que les 28 États membres devraient s’approvisionner à hauteur de 20% en énergie renouvelable d’ici 2020. En décembre dernier, l’UE a encore renforcé son engagement en faveur des énergies renouvelables en appelant ses membres à augmenter leurs sources d’énergie renouvelables par rapport au quota d’énergie qui était initialement fixé entre 27% et 32% pour 2030.

L’Espagne et la Hongrie – deux pays qui dépendent traditionnellement de sources d’énergie telles que le charbon et le gaz – ont déjà pris des engagements fermes en faveur d’un avenir reposant sur les énergies renouvelables. L’Espagne s’est engagée à fournir 100% de son énergie à partir d’énergies renouvelables dont l énergie solaire PV d’ici à 2050 et à réhabiliter ses compétences ou à offrir une retraite anticipée aux professionnels de l’industrie charbonnière touchés par ce changement de politique énergétique. La Hongrie s’est également engagée dans un programme similaire à l’intention des personnes travaillant dans l’industrie charbonnière, dans la mesure où il envisage de supprimer progressivement son utilisation du charbon d’ici 2030.

En outre, la Pologne – le plus grand consommateur de charbon en Europe – a entamé sa transition vers les énergies renouvelables. Sun Investment Group a notamment commencé à alimenter 24 MWc de son portefeuille d énergie solaire PV polonais de 43 MW en 2018. Il représente à lui seul 15% de l’ensemble du marché polonais de l’énergie solaire à savoir le plus grand portefeuille photovoltaïque de la région Europe centrale et orientale.

Au cours des six premiers mois de 2018, l’Allemagne, voisin de la Pologne, a pour sa part établi un nouveau record en matière d’énergie renouvelable après avoir fourni 41,5% de son électricité à partir de l énergie solaire PV , éolienne et de la biomasse; une augmentation de 4% par rapport à l’année précédente. En 2022, le gouvernement allemand envisage également de supprimer complètement l’énergie nucléaire en fermant les portes de toutes ses centrales nucléaires restantes.

Une baisse de 30% des prix des panneaux solaires

solaire voitures électriques yvelines
solaire voitures électriques

La nouvelle réglementation de la Commission européenne sur les panneaux solaires fabriqués en Chine a également contribué à la popularité de l’énergie solaire en Europe en 2018, ce qui signifie que le prix des panneaux solaires devrait baisser de 30%. En conséquence, cela devrait porter le marché européen de l’énergie solaire à 11,3 milliards d’euros.

«Compte tenu de l’évolution des mentalités vis-à-vis des énergies renouvelables en provenance même des pays européens les plus favorables au charbon et de la suppression des droits de douane sur les panneaux solaires chinois, les investissements dans l’énergie solaire et les énergies renouvelables en général deviendront plus attrayants que jamais pour les investisseurs en 2019», a commenté Andrius Terskovas, directeur du développement des affaires du groupe d’investissement.

Ces affirmations sont corroborées par les prévisions selon lesquelles l’UE devrait représenter 12% de la part de marché mondiale des modules solaires et un certain nombre d’États membres, dont les Pays-Bas et l’Espagne, devraient dépasser la capacité installée de 1 GW l’année prochaine. Avec un intérêt solide à travers l’Europe pour les énergies renouvelables et une incitation politique de Bruxelles poussant les membres de l’UE vers un avenir plus vert, il est peu probable que l’intérêt pour les énergies renouvelables et les investissements qui en découlent diminuent au cours de l’année à venir.