Au Royaume de Sa Majesté, le marché est roi. Le gouvernement britannique confirme cet adage avec la publication, le 8 janvier, d’un document prévoyant de laisser aux principaux électriciens le soin de racheter le surplus d’électricité issu des installations en autoconsommation à un prix qu’ils seront libres de fixer. Un moyen pour le gouvernement de se désengager partiellement du soutien financier aux EnR, au risque de menacer la croissance du secteur outre-Manche.

électriciens Solaire économique Poitiers
Solaire économique

Jusqu’à 5 MW

Le document mis en consultation jusqu’au 5 mars 2019 concerne les électriciens sur toutes les installations en autoconsommation jusqu’à 5 MW actuellement sous le régime de l’export tariff. A partir d’avril 2019, elles ne pourront plus prétendre à aucune rémunération. Albion cherche à mettre en place un système de marché, la Smart Export Guarantee, pour ne pas laisser les propriétaires de ce type d’installations sans aucune rémunération pour l’électricité en surplus injectée sur le réseau des électriciens . D’où l’idée de confier au marché, en l’occurrence les fournisseurs d’électricité détenant un portefeuille supérieur à 250 000 clients, la charge de les rémunérer. Ces derniers seront dans l’obligation de proposer au moins un prix d’achat à leurs clients, mais charge à eux d’en définir le niveau.

Inquiétude sur les tarifs

La British Solar trade association se dit satisfaite que le gouvernement cherche à rémunérer les auto-producteurs EnR mais reste néanmoins prudente, à l’image de son directeur général : « La consultation est une bonne base mais il existe des coûts associés et de nombreuses barrières de marché. Nous les avons indiqués au gouvernement et craignons que cela n’empêche les fournisseurs de proposer des tarifs justes et significatifs, quand bien même ils le souhaiteraient. En l’espèce, le diable se cache vraiment dans les détails, et nous espérons que le gouvernement écoutera très attentivement les réponses à cette consultation », indique Chris Hewett dans un communiqué.

Les énergies renouvelables sont désormais majoritaires au Royaume-Uni que ce soit en termes de capacité installée (42 GW) ou de production (50,1%). Via GreenUnivers