Lutter contre la Précarité énergétique avec l autoconsommation

David Dornbusch/ mars 20, 2019/ Vertsun actualité

Le think tank Open Exp publie pour la première fois ce mercredi 20 février, un classement européen de la précarité énergétique. La France occupe la dixième place, loin derrière la Suède classée première, et juste derrière l’Allemagne. 

Il existe deux types de précarités énergétiques en Europe, celle au niveau domestique et celle dans les transports. Le classement européen publié ce mercredi se concentre seulement sur l’aspect domestique de la précarité faute de données suffisantes sur la seconde. Bilan : avec un indice de précarité énergétique domestique de 95,4 points, la Suède est la bonne élève de l’Europe. La France est quant à elle classée au dixième rang européen, avec un score de précarité domestique de 73,3 points contre 75,8 pour l’Allemagne.

Lutter contre la Précarité énergétique avec l autoconsommation

autoconsommation et précarité

L’humidité et la chaleur, principaux symptômes de la précarité énergétique française

Pour le think tank, la précarité en France est due à la mauvaise isolation thermique qui ne permet pas de maintenir la fraîcheur en été, mais aussi au trop grand taux d’humidité dans laquelle les habitants vivent. Selon les chiffres annuels del’Observatoire National de la Précarité Energétique publié en novembre dernier, au moins sept millions de personnes dans l’hexagone sont touchées par ce fléau. Trois ménages sur dix se restreignent par exemple en chauffage et un sur dix rencontre des difficultés à payer ses factures d’énergie. Mais la France n’est pas le seul pays européen à souffrir de la précarité énergétique.

La précarité énergétique, un mal européen aggravé par la crise climatique 

Sur les 28 pays membres de l’Union européenne (UE), le classement Open Exp révèle que la majorité des pays, (17 au total) connaissent des niveaux importants de précarité énergétique. De l’Espagne (64,7 points), à la Grèce (43,7 points) en passant par l’Italie (52,1 points), les populations de l’Europe du Sud et de l’Est sont plus fortement touchées.

Ainsi, la Bulgarie est le pays européen qui souffre le plus de la précarité énergétique (0,3 points), les hivers y étant froids et les étés chauds, beaucoup n’ont pas les moyens de se chauffer ou de se rafraichir convenablement. Mal européen, la précarité énergétique tend même à s’accentuer avec la crise climatique. Pour preuve, la part des dépenses des ménages consacrée à l’énergie augmente en Europe, avec des augmentations plus marquées dans les familles à faible revenu, (+33% entre 2000 et 2014).

Au regard de cet indice européen de la précarité énergétique, la coalition Right to Energy appelle les acteurs politiques européens à agir. La priorité selon elle, est la mise en place d’un cadre politique communautaire plus efficace pour éradiquer la précarité énergétique.