Par PV-Magazine . Le prestataire français de services environnementaux Veolia dirige un projet de recherche qui vise à mettre au point un processus spécial et hautement efficace pour le recyclage des modules solaires.

Dans le cadre de l’initiative ReProSolar, que l’UE finance à hauteur de 4,8 millions d’euros par le biais du pot de l’IET sur les matières premières, l’entreprise et ses partenaires des secteurs public et privé qui opèrent tout au long de la chaîne de valeur du recyclage des modules solaires cherchent, pour la première fois, à récupérer tous les composants d’un panneau solaire à la fin de son cycle de vie.

recyclage des modules solaires
recyclage des modules solaires

Le consortium espère mettre au point un processus permettant de récupérer le silicium, l’argent et le verre purs et de les rendre à nouveau utilisables, pour des secteurs industriels de différents types.

Le financement du projet a débuté en février et se poursuit jusqu’en janvier 2025. La faisabilité du processus à l’échelle industrielle sera testée par les entreprises partenaires Flaxres, opérant à Dresde, en Allemagne, et Rosi Solar – dont le siège est à Grenoble, en France – d’ici la fin de l’année.

Selon Veolia, environ 5 000 tonnes de modules solaires seront traitées dans une usine de démonstration, chaque année, d’ici 2023. “Notre procédé est basé sur une nouvelle technologie de délamination capable de séparer efficacement les cellules solaires de la plaque de verre”, explique Antoine Driancourt, chef de projet chez Veolia Umweltservice GmbH. “Des procédés physico-chimiques innovants permettront ensuite de récupérer l’ensemble des matériaux sans avoir à broyer les modules photovoltaïques.”

Selon l’entreprise française, aucun procédé industriel au monde n’est capable, à ce jour, de récupérer l’argent et le silicium avec une très grande pureté à partir des cellules solaires. “Il s’agirait d’une avancée majeure pour l’ensemble de l’industrie solaire au regard des normes de recyclage actuelles”, a déclaré A. Driancourt. Avec les partenaires du projet, Veolia va cartographier l’ensemble de la chaîne de valeur, depuis le traitement et le nettoyage des matières premières jusqu’à la chaîne d’approvisionnement des flux de déchets et la réintégration dans diverses industries.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *