Les craintes de la FNSEA pour le photovoltaïque agricole

David Dornbusch/ mars 1, 2019/ Vertsun actualité

Le syndicat craint que les conclusions du groupe de travail national sur l’énergie solaire piloté par Sébastien Lecornu pour relancer les filières solaires, « portent un coup d’arrêt au développement de la production de photovoltaïque agricole par les agriculteurs ».

La réunion conclusive doit avoir lieu demain, le 28 juin 2018, selon la FNSEA. « Ces derniers mois, la baisse considérable des tarifs et la complexité des dispositifs du photovoltaïque agricole ont exclu les agriculteurs des appels d’offres de rachat d’électricité, estime-t-elle dans son communiqué. Le groupe de travail n’a jusqu’à présent pas tenu compte de cette impasse. »

« Lutter contre l’artificialisation des terres »

Le syndicat affirme que 13 % du parc photovoltaïque est agricole, et est réparti sur plus de 10 000 bâtiments de photovoltaïque agricole , « ce qui permet de lutter efficacement contre l’artificialisation des terres. En plus de répondre à des objectifs environnementaux, la production de cette énergie décarbonée représente un enjeu économique pour les agriculteurs en leur assurant un complément de revenu. »

photovoltaïque agricole

Parc photovoltaïque

Pour la FNSEA, la filière agricole répond aussi à « des enjeux de développement, d’aménagement et de solidarité à l’échelle des territoires. Ne pas prendre en compte l’ensemble des externalités positives induites par les projets photovoltaïque agricole en instaurant un tarif adapté, c’est exclure les agriculteurs […] et à nouveau paver la voie aux investissements à visée spéculative et au parc au sol. »

Fort de 10 années d’expérience et de plusieurs centaines de réalisations, l’équipe Vertsun propose un hangar photovoltaique agricole Nouvelle Génération :

  • Puissance 99,9 kW
  • Tarif en Obligation d’achat 111,9€/MWh (1er trimestre 2019 – inchangé)
  • 2 plans optimisés selon les besoins des agriculteurs: 20,65×28,6 m (plan carré) ou 42×14 (plan long) au sol. Accès et circulation étudiés avec des agriculteurs pour faciliter usage et circulation
  • Panneaux 300 W bankable. Onduleurs Huawei ou ABB
  • Acier Vallourec. Constructeur français. Réalisation soignée du terrassement à la connexion
  • Installations en toute zone Neige A1 A2 Vent 1 et 2
  • Production annuelle 1050 kWh/kWc minimum
  • Délai de réalisation minimum 4 mois à partir du lancement du Permis de Construire

Le hangar solaire photovoltaique agricole Nouvelle Génération :

  • La pente faible de la toiture facilite l’intégration paysagère et l’obtention des permis de construire
  • La conception optimise les contraintes mécaniques dans la structure et les efforts au sol, allège les quantités d’acier et de béton.
  • Le Hangar peut abriter tout type de stockage ainsi que la plupart du bétail